Que faire si les assurances refusent d’assurer mon véhicule ?

D’après la loi, tout véhicule doit avoir une assurance avant de pouvoir rouler. Cela a pour but de vous protéger contre tous dégâts matériels et corporels que vous pourrez causer à l’avenir. La raison en est que beaucoup de conducteurs se voient refuser d’être assuré par certains assureurs. De ce fait, il faut trouver une alternative à cette situation, car en roulant sans assurance, vous commettez de nombreuses infractions. Donc vous devrez trouver tous les moyens possibles pour vous assurer à nouveau.

Quelles sont les raisons pour refuser d’assurer un véhicule ?

Se voir refuser une assurance reste toujours un problème surtout pour les conducteurs. Plusieurs raisons peuvent expliquer l’assurance refus de refuser. Parfois, les conducteurs font l’objet de défauts de paiement répétés. Cela autorise l’assureur à refuser votre renouvellement de contrat. Mais les cas les plus fréquents se traduisent par l’augmentation des risques de faire un accident. En fait, si vous venez de vous faire retirer le permis pour alcoolémie, il s’ensuit une suspension de l’assurance. Cela s’explique par le fait que vous représentez un gros risque d’accidents et une augmentation du prime est envisageable. Les assureurs refusent aussi la souscription de jeunes conducteurs trop violents au volant.

Les premiers recours à faire en cas de refus d’être assuré

Souvent, les conducteurs ayant accumulés trop de malus sont les cibles d’un refus d’assurance. De ce fait, la première chose à faire de trouver une assurance refus d’assurer. En effet, beaucoup de compagnies d’assurance proposent des formules qui peuvent aider les conducteurs victimes d’un refus d’assurance. Cependant, en connaissant votre situation, ces assureurs sont obligés de vous demander une majoration assez élevée de votre prime de risques. Dans ce cas, il vous reste à comparer chaque assurance et de déterminer celle qui reflète au mieux vos attentes et celle qui pourrait vous donner le plus de garanties.

Demander l’intervention du BCT

Dans le cas où aucune assurance refus d’assurer ne voudrait vous prendre en charge, vous pourrez toujours faire appel aux décisions du BCT ou Bureau Central de Tarification. Le BCT a pour rôle de trancher sur les problèmes liés aux conducteurs qui se voient refuser une assurance. De ce fait, si le jugement se penche en faveur du conducteur, le BCT peut obliger l’assureur à vous couvrir et fixer la prime en fonction des grilles tarifaires existantes. Cependant, le choix de l’assurance revient aux conducteurs. En plus de ça, vous devrez à l’avenir améliorer votre image auprès des assureurs en payant à jour vos cotisations et surtout en évitant les récidives dans toutes sortes d’infractions.

Quels risques à rouler sans assurance auto ?
Pour quelles raisons le contrat d’assurance auto peut-il être résilié ?