Respect des limitations de vitesse : combien de types de radars existe-t-il ?

C’est en 2003 que les radars ont été installés pour la première fois sur les routes Françaises. En 2018, on a compté plus de 4700 radars automatiques mis en place pour contrôler les véhicules. Vous remarquerez qu’ils ne sont pas tous identiques, on distingue quatre types de radars.

Le radar fixe et le radar embarqué

C’est le type de radar que la plupart des automobilistes reconnaissent. Les radars fixes sont d’ailleurs les premiers types de radars qui ont été installés sur nos routes en France. Leur principale mission est de contrôler la vitesse de la voiture qui passe à leur niveau. Les automobilistes sont signalés de leur présence quelques kilomètres à l’avant. Le radar fixe peut flasher de face ou par derrière, dans un ou dans les deux sens de la circulation. En juillet 2017, on a comptabilisé plus de 2000 radars fixes installés, notamment sur les routes classées comme accidentogènes. Le radar embarqué est installé à bord d’un véhicule garé au bord de la route. Il peut aussi être placé plus en évidence, à proximité de la route. Il fonctionne comme le radar fixe : il calcule et enregistre les excès de vitesse. Seulement, sa présence n’est pas indiquée aux automobilistes. Le 1er juillet 2017, plus de 500 radars embarqués ont été répartis sur tout le territoire français.

Le radar tronçon

Si les automobilistes peuvent parfois détecter la présence d’un radar embarqué, il sera plus complexe pour eux de savoir la présence d’un radar tronçon. Ce dernier, appelé également le radar vitesse moyenne, prend la forme d’une caméra de surveillance avec un dispositif de lecteur de plaques d’immatriculation. Ce radar va alors faire deux clichés : un lorsque la voiture entre dans la zone de contrôle et une autre lorsqu’elle en sort. Il est à noter que la zone de contrôle peut s’étendre sur plusieurs kilomètres. Le radar tronçon enregistre les deux vitesses à ces deux instants et fait le calcul pour avoir la vitesse moyenne. Le 1er juillet 2017, plus d’une centaine de radars tronçons ont été installés sur les routes qualifiées comme dangereuses à cause de leur typologie. Comme pour les radars fixes, leur présence est signalée par des panneaux en amont de la surface de contrôle.

Le radar de feu

Les radars ne sont pas seulement des dispositifs de contrôle de vitesse. Il existe des types de radars qui permettent de vérifier si un automobiliste respecte le feu rouge. On parle ici de radar de feu. Ce dernier capture deux photos : l’une, si la voiture dépasse la ligne d’effet des feux, autrement dit le marquage au niveau duquel elle devrait s’arrêter et l’autre, si elle zappe le feu rouge. Si on a une photo de votre véhicule franchissant totalement le feu rouge, vous recevrez directement une contravention. Cependant, si vous vous arrêtez au pied du feu, même au-delà de la ligne d’effet, vous n’aurez pas de sanction. On retrouve plus les radars de feu sur les routes où il y a beaucoup de piétons et où la traversée est dangereuse.

Véhiculer des animaux de compagnie : comment les attacher pour éviter les PV ?
Comment transporter des vélos en toute sécurité ?