Les sanctions dues à la consommation de stupéfiants

La drogue est définie comme étant une substance hallucinogène, qui pousse l’individu à faire des actes déréglés. Elle crée une sorte d’addiction chez son consommateur. Mais en plus, elle est nocive pour la santé. Pour toutes ces raisons, la loi interdit la consommation ou l’usage des stupéfiants, surtout au volant. En cas de violation, la loi prévoit de sévères sanctions. Quelle est donc la sanction consommation stupéfiant au volant ou dans d’autres endroits ?

Que dit la loi sur l’usage de stupéfiants ?

Les règlements sur l’usage de stupéfiants sont prévus dans le Code de la santé publique. Selon son article L 3421 – 1, l’usage illicite de drogues est fortement interdit. Le non-respect de cette règle entraîne l’arrestation de l’usager, plus une punition d’un an d’emprisonnement avec paiement d’amende. L’usage illicite ne concerne pas seulement la consommation de drogue. La vente, achat, exportation ou importation de stupéfiants sont aussi interdits. La simple détention de drogue est même considérée comme un délit et est punie par la loi. Malgré l’interdiction, la loi autorise tout de même l’usage de certaines drogues, lorsqu’elles sont utilisées pour des finalités médicales. Tel est le cas du chanvre ou du cannabis qui sont utilisés pour soigner certaines maladies. Néanmoins, leurs modalités d’utilisation sont fortement encadrées juridiquement.

Quelles sont les sanctions prévues par la loi en cas d’usage de stupéfiants ?

La loi est sévère quant à la punition des usagers de stupéfiants. La sanction consommation stupéfiant au volant ou dans un endroit public, équivaut à un an d’emprisonnement accompagné de peines complémentaires. Si l’usager est un simple consommateur, il doit payer une amende en plus de l’emprisonnement. Par contre, si l’usage de drogue est accompagné d’un autre délit (trafic de drogues, banditisme, violence, etc.), alors ce dernier doit exercer des travaux d’intérêts généraux, en plus de la peine d’emprisonnement. La loi prévoit aussi une mesure éducative pour les mineurs de moins de 18 ans. Dans ce cas, l’usager doit suivre un stage de sensibilisation sur les dangers des stupéfiants.

Quels sont les méfaits des stupéfiants ?

Si la sanction consommation stupéfiant au volant est très sévère, c’est pour une raison : les stupéfiants peuvent causer de graves accidents routiers. De même, ils sont nocifs pour la santé. Ils entraînent de nombreuses maladies telles que les troubles pulmonaires, les cancers ou les problèmes cardiovasculaires. Ils poussent aussi l’usager à agir de manière violente vis-à-vis de la société. La plupart des violeurs et des brigands sont tous des consommateurs de drogues.

Quels risques à rouler sans assurance auto ?
Pour quelles raisons le contrat d’assurance auto peut-il être résilié ?